Le Made In France a-t-il vraiment du plomb dans l´aile ?

Le Centre d’Etudes Prospectives et d’Informations Internationales (CEPII) a réalisé une étude qui contrecarre le fameux « Made In France » si cher à Arnaud Montebourg.
20130822-065202.jpg« Un quart de notre consommation de biens porte sur des biens en provenance des pays de délocalisation et permettent au consommateur final de réaliser des gains de pouvoir d’achat substantiels, par rapport à l’achat de produits équivalents Made in France. […] de 100 à 300 euros par ménage et par mois. »

Alors, anti-pouvoir d’achat le Made In France ?
Vu simplement du côté consommation instantanée, la Grande Distribution a tout intérêt à continuer à s’approvisionner dans les pays à bas coût. Avec un prix d’achat faible grâce aux volumes importants et au différentiel important des salaires, nos chers Auchan, Carrefour, Leclerc ou Leroy Merlin dégagent de fortes marges tout en maintenant un prix de vente « acceptable » pour le consommateur.

Vers un mieux consommer ?
La magie des bas coûts asiatiques s’est dissipée. Notre planète n’a pas de ressources inépuisables, la Chine s’éveille et consomme ce qu’elle produit, et le prix du baril de pétrole continue à s’envoler.
Les nouveaux maux de notre société sont la malbouffe, le surpoids, le scandale de la viande de cheval, l’obsolescence programmée, le plastique, les déchets, les délocalisations, le chômage…

Et si le Made In France devenait inévitable pour le bien de tous ?

Source : CEPII

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s