[Fail] La fin de l’application de communication SECRET

Secret, star du web en 2014, a fermé boutique. Petit retour sur un échec.
IMG_0028

L’internet a toujours rêvé d’anonymat. Qui n’a pas râlé face aux indiscrétions de Facebook. Fortes de cette envie, de nombreuses startups ont lancé leurs applications, comme Secret, Whisper ou encore Yik Yak. Après quelques semaines d’un accueil glacé, ces réseaux sociaux d’un nouveau genre ont connu un engouement sans précédent, atteignant souvent les dizaines de millions d’utilisateurs !

Historique
Cette application anonyme permettait de poster et de partager des messages anonymes avec ses contacts.
Fondée en 2014 et installée à San Francisco, Secret a réalisé deux levées de fond majeures de 35 millions puis 25 millions de dollars en juillet 2014 pour être valorisé à plus de 100 millions de dollars.

Réalité
L’un des fondateurs, David Byttow, explique sur son blog qu’il ferme à cause justement de l’anonymat sur Internet. Car si cela permet « une communication honnête, ouverte et de la créativité », l’anonymat doit aussi être « traité avec respect et prudence ».

Cause
La réalité de l’anonymat est avant tout la facilitation du cyber-harcèlement. Et malgré les nombreuses demandes de ses utilisateurs, Secret ne s’est pas adaptée pour faire face aux nombreux cas de harcèlements, notamment d’adolescents. Résultat, les utilisateurs ont déserté l’application, mal modérée, pour aller sur Whisper par exemple.

Encore une fois, une application communautaire ne vaut que si son équipe met en place les moyens de gérer ses utilisateurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s