[Méthode] Entreprenariat, 5 erreurs à ne pas commettre

Petit retour d’expérience sur quelques mauvaises pratiques des apprentis entrepreneurs…

1. Avoir une idée et ne pas en parler de peur de se la faire voler
Personne ne volera votre idée : si elle est vraiment géniale, quelqu’un l’a déjà développée !
Votre vraie différence / valeur ajoutée sera dans son exécution. Ce sont les remarques et critiques des utilisateurs qui font qu’une idée mature et se concrétise. Mieux, les futurs investisseurs se cachent sûrement parmi ces utilisateurs, ce serait dommage de les rater.

2. Parler et ne rien faire
Ou pire, ne cesser d’améliorer son idée sans sortir une version Zéro. C’est un mal assez français, je qualifie parfois du « complexe de l’ingénieur » : la recherche de la perfection ultime. Les Anglo-Saxons ne s’embarrassent pas d’autant de scrupules : ils font du business, le client acceptera d’essuyer les plâtres car la valeur ajoutée est supérieure.
Une startup, par essence, n’a que très peu de moyens. Il lui faut donc aller vite au marché pour rentabiliser les premiers investissements et financer les prochains développements.

3. Rester derrière son écran d’ordinateur
Quel est l’arbitre absolu ? Le client. Comment le rencontrer ? En allant le voir, directement.
Une fois un POC (Proof Of Concept), une maquette, un prototype, ou même de simples images de synthèse en poche, sortez dans la rue ! Vous pourrez rencontrer et parler à vos futurs clients, créer les opportunités et… vendre !

4. Créer un produit dont personne ne veut
Si vous cumulez l’erreur 1 et la 3, vous êtes sûrs de commettre celle-ci.
Mieux : ne développez pas le produit dont vous rêvez, vous risquez d’être le seul à en être amoureux ! Après tout, n’est pas Steve Jobs qui veut…
Pour éviter cette erreur, soumettez-vous constamment à l’avis de vos utilisateurs, allez même jusqu’à animer un club ou une communauté pour recueillir leurs envies et impressions.

5. Rester seul
Un exemple typiquement français : combien d’élèves participent en cours ? la plupart ont trop peur de poser des questions et de passer pour des idiots.
L’écosystème français est rempli de ruches, incubateurs et autres accélérateurs. Allez les voir, ils ne demandent que cela. Ils vous apporteront conseils, accompagnent, réseau, et même recherche de financements.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s