La bonne animation des communautés et des sites de partage

Les gars de BlaBlaCart (Frédéric Mazzella et Nicolas Brusson) ont modélisé la bonne attitude pour animer une communauté à travers la D.R.E.A.M.S attitude.
Trustman by BlaBlaCar
La D.R.E.A.M.S. Attitude, c’est quoi ?
C’est l’acronyme des 5 bonnes attitudes à respecter pour que tout se passe bien.

D. pour Déclaré
Les informations déclarées sont la fondation d’un profil en ligne éprouvé. Ce sont les informations publiques que l’utilisateur accepte de partager avec la communauté et qui permettent d’en savoir un peu plus sur lui. On passe ainsi de monsieur (ou madame) tout-le-monde à quelqu’un de connu, donc fiable.
La seule façon d’apporter la confiance est de tuer l’anonymat. On peut par exemple demander aux utilisateurs leur nom, leur âge, leurs préférences ou même une description rapide.

R. pour Ratifié
Les évaluations ont longtemps été utilisées par les services en ligne : les utilisateurs avaient plus confiance dans le contenu créé par un tiers. L’évolution naturelle des services collaboratifs est maintenant de demander aux utilisateurs de s’évaluer après s’être rencontrés « en vrai« . Cette évaluation, ou ratification au sens juridique du terme, permet de construire des réputations examinées par les autres membres. Cet examen par les pairs crée la confiance interpersonnelle au sein de la communauté.

E. pour Engagé
Pour se sentir complètement à l’aise lors d’une transaction avec un autre utilisateur d’une communauté, il faut être certain que celui-ci respectera son engagement. Le service de partage doit donc toujours reposer sur des « membres » intéressés, financièrement ou non, à la transaction.

A. pour Actif
Chaque plateforme communautaire est spécifique. Il faut donc que les informations demandées et communiquées soient en lien avec l’objet même de la communauté. Par exemple, le classement au tennis n’a aucun intérêt pour un service de covoiturage, au contraire du nombre de points sur le permis de conduire !
Les membres d’un service collaboratif dépendent les uns des autres pour fournir les produits ou le service de la plateforme. L’échange doit être réactif, assurant que la transaction progresse sans à-coups, de l’intérêt initial au paiement. Pour ce faire, il faut fournir des informations sur l’activité des parties de la transaction comme « Laura est partie à 18h« , « Laura a lu votre message » ou « Laura sera à destination dans deux heures« .

M. pour Modéré
Toutes les informations données par les utilisateurs de la communauté doivent être vérifiées, coordonnées personnelles comme coordonnées bancaires. Cette vérification doit être assurée par des tiers autres que les utilisateurs eux-mêmes. Cela garantit aux utilisateurs que ce qu’ils voient en ligne est authentique et certifié.

S. pour Social
Les services collaboratifs sont une extension des réseaux sociaux. Ils donnent une autre facette des personnes présentes en ligne : leur responsabilité personnelle et leur réputation sont essentielles pour une bonne interaction lors d’une transaction.

Pour en savoir plus, téléchargez la présentation.

Lien : betrustman.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s