Un innovateur de rupture comme Apple peut-il devenir un me-too ?

En septembre dernier, Apple lançait ses deux derniers modèles, l’iPhone 6 et l’iPhone 6 Plus. En un week-end les ventes de ces nouveaux smartphones ont dépassé les 10 millions d’exemplaires, soit le meilleur lancement commercial de l’histoire d’Apple !
Pourtant, le cours de l’action d’Apple a littéralement chuté sanctionnant manifestement une mauvaise nouvelle. Tentative d’explication…
IMG_0940.GIF

Ce qui étonne aujourd’hui chez Apple est le gouffre entre sa capitalisation boursière -la plus importante au monde- et l’absence totale d’innovations depuis près de 5 ans.
La preuve par l’exemple.

Les phablettes
Les phablettes, lien entre smartphone et tablette, connaissent un impressionnant succès à travers le monde. La croissance des ventes ne semble pas prête de s’arrêter, à en croire BI Intelligence qui en fait la catégorie de smartphones avec le plus fort taux de croissance (59% des ventes en 2019).
Avec l’iPhone 6 Plus, Apple rentre enfin sur le marché, non en tant que leader comme avec l’iPad en son temps, mais comme un suiveur qui rattrape son retard ! Et dire que Steve Jobs restait réticent face aux phablettes…

Le NFC
Depuis 2011, la plupart des constructeurs (HTC, Huawei, Nokia, Samsung) ont intégré la technologie NFC dans leurs smartphones. Tous… sauf d’Apple !
Apple rattrape à nouveau son retard en tentant de se justifier à travers un business model monopolistique Apple Pay avec pour ambition de démocratiser le paiement sans contact.

La montre connectée
Samsung règne sur le marché de la montre connectée avec 70% des ventes mondiales et 3 nouveaux modèles en 1 an.
Apple vient de présenter en toute hâte son Apple Watch. Et oui, car -et c’est la première fois- ce modèle n’arrivera au mieux que début 2015. Quant on connaît l’art du secret chez Apple, cette hâte ressemble à de la précipitation pour tenter de masquer un retard certain sur la concurrence…

L’autoradio
Dernier exemple de précipitation, Carplay, le système d’exploitation pour les voitures.
Google innove en présentant Android Auto. Apple réplique avec une disponibilité de son OS dédié en 2014. Depuis… plus rien !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s