Digitaliser l’entreprise

Quelques trucs et astuces pour faire de chaque collaborateur un acteur du numérique dans l’entreprise.
Cloud

Accompagner le changement
Le tout n’est pas de choisir des nouveaux outils informatiques et les inclure dans l’éco système de l’entreprise. D’abord, ces outils doivent correspondre à un vrai besoin des collaborateurs. Ensuite, associer les salariés dans le choix permet de mieux cerner ces besoins et initier l’appropriation. Car tout ne sera enfin qu’accompagnement au changement pour réussir l’entreprise 2.0.
Sinon, ce sera « encore-un-outil-de-plus-et-on-a-autre-chose-à-faire » !

Se centrer sur l’humain
Si le numérique permet de tout révolutionner (processus, méthodes, organisation), ce sont d’abord des personnes qui les utilisent. Et si la plus-value d’un nouvel outil n’est pas perçue, il est illusoire de croire à l’adoption. Du coup, le choix et les formations devront partir de cas concrets, d’irritants et démontreront par l’exemple que ces futurs outils sont avant des solutions de simplification.

Être direct
Nous sommes tous inondés de sollicitations, d’informations, de messages, de données. On parle d’infobésité tellement nous sommes submergés.
Le ou les futurs outils devront être compris rapidement (on parle de 8 secondes de cerveau disponible), utilisables immédiatement, et riches en simplification des usages précédents.

Utiliser le visuel
Rien ne remplace une image. Et rien ne vaut une image humoristique. Alors, à vos Piktocharts !

Miser sur le bien-être
Digitaliser, c’est bien. Numériser la vie privée pour étendre la journée de travail, c’est beaucoup moins bien et très mal perçu. Il faut donc instaurer des règles, les communiquer à travers une charte, et les faire respecter, notamment des managers.

Intégrer le réseau social
Le communautaire remet le salarié au centre de l’entreprise. Chacun devient acteur de la communication, au même titre qu’une Direction Générale ou Marketing.
Finalement, la frontière dedans-dehors tend à disparaître au profit de collaborateurs ambassadeurs de l’entreprise aussi bien sur Facebook que LinkedIn ou Viadeo. Cela pose une nouvelle responsabilité de chacun sur l’image qui sera véhiculée à travers les différents cercles de collègues ou d’amis.

Impliquer le salarié
L’entreprise n’est plus un univers indépendant mais fait parti d’un tout connecté. Et le salarié EST l’acteur majeur de ces connexions. Il faut donc faire attention à ne pas imposer mais co-construire les choix et les décisions. Rien n’est plus moteur qu’un salarié actif dans le choix.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s