Révolte : la Chine leader des constructeurs de PC !

La Chine, véritable locomotive de la croissance asiatique, dépasse pour la première fois les Etats-Unis sur le marché des PC. Les chiffres viennent d’une étude IDC, cabinet de recherche et de conseils dans le secteur des NTIC. Au deuxième trimestre 2011, il s’est écoulé 18,5 millions de PC en Chine, contre 17,7 millions aux Etats-Unis. Ainsi, la Chine représente 22% du marché, contre 21% pour les américains.
20110829-070813.jpg

Des chiffres qui sont bien sûr à relativiser, les deux acteurs étant au coude à coude depuis le début de l’année. Cependant, IDC prévoit que la Chine passera définitivement devant les Etats-Unis sur l’année 2012, avec respectivement 85 millions de ventes contre 76 millions.

L’Occident stagne, l’Asie grimpe

Une situation qui n’est pas réellement une surprise lorsque l’on observe la situation économique du secteur, qui subit actuellement un fort ralentissement. En 2010, le marché des PC a connu une croissance de 13,8%, contre 4,2% en prévision pour l’année 2011. Un ralentissement que l’on doit aux occidentaux, une baisse de 5,6% étant prévue en Europe et aux Etats-Unis cette année. Des chiffres à comparer avec les 14% de croissance du marché chinois.

On s’en doute, ces inégalités sont liées à une situation économique difficile en Occident, en pleine stagnation tandis qu’en Chine, qui a d’ailleurs adopté son douzième plan quinquennal début 2011, on vise les 7% de croissance sur les cinq années à venir, comparable aux 6,4% sur la moyenne des quinze dernières années.

Néanmoins, IDC assure que les ventes repartiront en 2012 dans les pays occidentaux sous l’impulsion de trois facteurs : des puces de nouvelles générations, l’arrivée de nouveaux systèmes d’exploitation (Windows 8 et le récent MacOS X Lion) ainsi que des baisses de prix.

Lenovo : l’exemple de la réussite chinoise

La Chine est donc le pays qui possède la plus forte croissance du secteur, un dynamisme qui profite notamment au constructeur chinois Lenovo, premier sur ce marché et quatrième acteur mondial du marché. Au semestre dernier, le fabricant a connu une augmentation de 15% sur ses ventes de PC, et de 30% aux Etats-Unis, alors que les constructeurs américains font face à un recul de 5%. Lenovo vient d’ailleurs de ravir la troisième place à Acer, et pourrait à terme passer devant Dell, second sur le marché, grâce à des rachats comme celui de Medion effectué en juin dernier. Ce rachat devrait renforcer la présence de Lenovo en Europe, assez faible jusqu’alors.

La situation est loin d’être aussi bonne chez les principaux fabricants mondiaux, dont les ventes de PC ont gravement chuté ce semestre. On note ainsi des baisses de 9 % sur un an pour HP, de 40 % pour Acer, de 23 % pour Asus et de 13 % pour Dell. Ces mauvais résultats ont d’ailleurs amené HP à envisager de se séparer de sa division PC, dont les marges sont de plus en plus réduites. Le constructeur américain pourrait alors se concentrer sur les services, à la manière d’IBM quelques années plus tôt.

Ironie, IBM a justement vendu sa division matérielle à Lenovo en 2005. Bien que rien n’ai encore été annoncé, racheter la division matérielle d’HP propulserait le fabricant à la tête du marché. Mais rien n’est moins sûr étant donné la valeur du rachat d’un département qui génère entre 30 et 40 milliards de dollars par an.

Forte d’une économie en bien meilleure forme qu’à l’étranger, la Chine accentue donc sa présence sur le marché occidental. Ces récents bouleversements dans le secteur IT présagent une évolution notable du marché dans les années à venir, avec probablement un grand rôle pour la Chine.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s