Choisir un business model

Pour faire suite à l’article Comment changer de Business Model, voici la liste des 32 différents business models. Le tableau suivant les liste et les explique.

A chacun de piocher dans la liste pour trouver le meilleur moyen de valoriser son innovation.
Business-Model

Type de modèle Exemple Description
1 Enchères (et enchères inversées) Ebay, Sotheby’s, Doyouclic Les clients donnent leurs prix pour les produits et services proposés et la meilleure offre remporte l’objet. Pour les clients pressés et souhaitant acquérir immédiatement le produit, vous devez mettre en place la possibilité d’un achat immédiat du produit.
2 Pure player type Amazon Amazon, Overstock Amazon génère des profits colossaux grâce à un fond de roulement positif (c’est à dire beaucoup de trésorerie) qui est dû au fait que la structure à très peu de stocks et bénéficie de délais longs de paiement de ses fournisseurs. La gratuité des frais de port et les évaluations clients sont des arguments qui contribuent également au succès de l’entreprise.
3 Omniprésence online et offline Home Depot, Tesco, REI, Delaveine, Kiabi Il s’agit de vendre ses produits depuis son magasin physique avec la possibilité d’une livraison à domicile et également de proposer ses produits sur internet. Cela permet de toucher une clientèle plus large mais cela nécessite de réfléchir à 2 stratégies distinctes de développement car les facteurs clés de succès online et offline ne sont pas les mêmes.
4 Bundle (package de produits vendus ensemble) Console de jeu vendu avec 2 jeux, sac à dos vendu avec un pack de survie, carte graphique vendu avec le câble TV, etc. Faciliter l’acte d’achat en la rendant plus complète. La stratégie pour cela et de packager plusieurs produits complémentaires.
Vous pouvez rechercher des partenaires ayant des produits qui s’accordent avec les vôtres afin de réaliser des ventes conjointes.
5 Paiement pour l’accès Angie’s list, Tripadvisor Faites grossir une communauté d’utilisateurs autour d’un thème (les voyages, le gain d’argent, la santé, le bien être, l’emploi, etc.) puis lorsque le nombre d’utilisateurs sera suffisamment important, demandez une participation financière aux annonceurs et autres professionnels pour pouvoir faire de la publicité ciblée et autres actions de marketing auprès des membres de la communauté.
6 Modèle « imprimante »
(= couple produit + consommable ou produit + maintenance)
Téléphonie mobile, Rasoirs, imprimantes, Nespresso, Airwick Créer un produit et sa recharge.
Vendre votre produit à un prix « sacrifié » puis vous faire de grosses marges sur le prix des recharges (lames de rasoirs, capsules de café, cartouches d’ancres, recharges de désodorisants, etc.)
Par exemple vendre un téléphone portable pour un prix très faible et engranger beaucoup de bénéfices grâce à des marges élevées en vendant le forfait plus cher est la stratégie adoptée par les opérateurs mobiles.
7 Vente par l’essai Tryvertising Les clients vont en magasin et repartent avec les produits et/ou échantillons ou les reçoivent chez eux. Les clients testent ensuite les produits et donne un avis sincère à travers un questionnaire complet. Les entreprises souhaitant que leurs produits soient directement testés par les consommateurs paieront pour cette opération.
On peut comparer cela à de l’externalisation de la prise en charge du panels de consommateurs et des focus groups.
Pour en savoir plus sur le tryvertising :
http://www.entreprise-sans-fautes.com/2012/03/le-tryvertising-cette-idee-marketing.html
8 L’approche old school (retour aux fonctions de base) Motophone Consiste à cibler une niche de consommateurs qui recherchent des produits ou des services qui ne sont pas forcément des usines à gaz ultra high tech mais simplement des produits adaptés, simples et commodes.
Par exemple, les réfractaires aux smartphones dont la prise en main est complexes pour certaines personnes et qui n’ont pas forcément besoin de tous les gadgets qui y sont intégrés.
9 Le Brand Butler
(Optimiser votre service clientèle en entourant votre offre de services complémentaires et généralement gratuits)
UPS, NIKE, Domino’s pizza, IKEA, GAP, Nivea sun Toutes les applications téléphoniques des marques : UPS (thermomètre et capteurs de pression dans les colis), Domino’s Pizza (suivre la progression de sa commande), Nike (coach sportif virtuel), Nivea sun (suggère l’indice de protection de la crème à utiliser en fonction de l’ensoleillement et en faisant des alertes lorsque la crème doit être réappliquée), etc.
Mais aussi l’organisation d’évènements : portes ouvertes, tests de produits en avant première, conférences, réceptions, etc.
En savoir plus sur la conciergerie de marque : http://www.entreprise-sans-fautes.com/2012/03/comment-devenir-une-brand-butler-en-8.html
10 Dé-intermédiation
(Supprimer tous les intermédiaires)
Dell
Apple
Fournir vos produits ou services directement aux consommateurs sans passer par la grande distribution et autres réseaux de revendeurs.
Que votre structure soit votre propre magasin physique ou une structure online, vous devrez concevoir une approche commerciale directement auprès de vos clients.
11 Gratuit avec options payantes (freemium) LinkedIn, Viadeo, Skype Offrir un service de base gratuit et un service payant pour pouvoir utiliser les fonctions avancées ou premium.
12 Leasing CTI Lease, France Lease Permettre au client de louer à moindre coût des biens et services avec une option d’achat au terme du contrat.
Selon les termes du contrat, le loueur aura la possibilité d’acquérir le bien sur la base d’un prix prédéfini. En général, il s’agit de véhicules ou de matériels industriels.
13 Distributeur
(Utiliser un réseau de revendeurs pour vendre son produit)
Michel et Augustin, Unilever, Bongrain, etc. Modèle classique du commerce physique ou électronique, il s’agit d’acheter vos produits à un prix raisonnable et de les revendre à un prix plus élevé.
Ou de faire vendre vos produits par d’autres contre un pourcentage des ventes.
Revendeurs sur internet = affiliation
Revendeurs physiques = distributeurs (petits magasins de quartier, grandes surfaces, magasins spécialisés, etc.)
14 Le Modèle Low touch Usineadesign, 3Suisses, Domyjeans Offrir une version de base de votre produit avec une offre sur mesure comprenant de nombreuses possibilités de personnalisation.
(ex : meubles classiques et sur-mesure, habits personnalisables, etc.)
15 Le marketing multi-niveaux Amway, Avon, NuSkin Vente à distance de vos produits directement aux consommateurs en occultant les réseaux de distributeurs avec mise en place un système de fidélisation, de parrainage et d’ambassadeurs. L’ambassadeur devient ensuite vendeur (prescripteur) pour votre marque en échange d’avantages divers (financier ou en nature).
16 Le modèle à l’abonnement Magazines online et offline (Le Figaro, Les Echos, etc.), Netflix, BabyPlays Le client paie l’inscription pour avoir accès à un produit : magazine en ligne ou en version papier, TV en ligne, produits divers.
17 Cashback (miles, points de fidélisation, compensation financière) Maximiles, Carrefour, Auchan, etc. Remboursement effectué au consommateur sous forme de points de fidélité, remise sur un futur achat ou d’argent sur le compte en ligne du consommateur qui est situé sur le site web de la société de cashback. Après l’achat d’un produit sur internet chez un partenaire (par exemple : Delaveine, La redoute, Yves Rocher, SNCF, etc.) ou directement en grande surface (voir les cartes de fidélités), le client est récompensé pour sa fidélité.
18 Le modèle de l’affiliation Diffusion par des bloggeurs d’Ebooks ou de programmes de formation, ventes de produits en ligne En tant que e-commercant vous diffusez votre catalogue de produits sur des sites web affiliés.
Les sites web affiliés sont rémunérés par des commissions que vous leur donnez au prorata des ventes réalisées.
19 La franchise Mc Donald, Starbucks, Foncia, Biocoop, Class’croute, Jennyfer, Mim Vous payez « des droits d’entrée » pour pouvoir utiliser le nom de marque ainsi que le réseau d’une franchise. Le risque pour vous est minimal car le franchiseur vous transfère son business modèle, son savoir faire ainsi qu’une assistance technique et commerciale pendant toute la durée du contrat.
Liste des franchises ainsi que leurs droits d’entrée :
http://www.observatoiredelafranchise.fr
20 Ventes flash et couponing Groupon, KGB deal, Letrader, Lookingo Ce modèle s’appui sur le rassemblement d’un nombre minimal d’acheteurs potentiels pour obtenir un prix intéressant et fonctionne généralement sur des offres locales et souvent limitées à la journée.
21 Le modèle conseil / coaching Consultant indépendant, cabinet de conseil, coach en tout genre Proposer votre expertise sur une problématique donnée. Évidemment, vous maitrisez votre sujet sous tous ses aspects. L’avantage de ce modèle est qu’il demande très peu d’investissement en cash pour démarrer son activité. La véritable difficulté est au début de l’activité, lorsqu’il faut vous construire un carnet d’adresses solide de clients.
22 Vente en réunion ou à domicile Tupperware, vendeurs indépendants à domicile, marchands de tapis Modèle basé dans un 1er temps sur des ventes réalisées auprès de votre cercle d’ami et réseau. Le développement de l’activité se fait ensuite essentiellement par le bouche à oreille et la recommandation.
Demande beaucoup d’énergie et de convictions pour développer votre activité au delà de votre 1er cercle de connaissances.
23 La ré-intermédiation et le destokage Ventes privées, Showroom privée, Lefaillitaire, Réaliser des partenariats avec des marques afin de revendre leurs stocks d’invendus ou les produits des saisons précédentes. La revente se fait en générale à prix cassés. (ex : vêtements, meubles, électroniques, etc.)
24 Le modèle Low cost Easy jet, Ryanair, hôtellerie, supermarché hard discount, salles de sports Reprendre un business modèle existant et proposer des prix attractifs en proposant le minimum essentiel. Il s’agit de réduire l’ensemble des frais en supprimant certains services haut de gamme et certains services moyen de gamme comme le matériel peu utilisé par la majorité des personnes ou en raccourcissant les délais.
Puis faire supporter une partie du service par le client, de ce fait, celui-ci devient un peu plus autonome.
Il s’agit donc de supprimer les services dont le client est prêt à se passer afin de réduire sa facture.
Exemple des salles de sports low cost : suppression du jacuzzi et du Hamann utilisés par seulement 5% des personnes ; pas de coach personnel mais des séances de groupes, etc.
25 Le modèle adaptatif (yield management) SNCF, compagnies aériennes, hôtellerie S’applique uniquement aux activités où les produits non vendus sont perdus : (billets de trains ou d’avions, réservations d’hôtels, réservation de spectacles, restaurants, etc.).
Cela consiste à moduler vos prix en fonction de la demande et des habitudes des clients.
En générale, on introduit la notion des « heures creuses » qui ont des prix avantageux et des « heures pleines » qui ont des prix assez élevés.
La capacité à pouvoir prévoir votre activité (grâce par exemple aux réservations ou aux statistiques des ventes passées) est indispensable pour pouvoir proposer des tarifs permettant de faire affluer les clients lors des périodes creuses.
26 Le modèle des dons Wikipedia, les fondations Modèle basé sur la donation volontaire et la bienfaisance des gens. Les gens donnent ce qu’ils veulent.
Ce modèle est très risqué et difficile à pérenniser car il est presque impossible de prévoir vos plans de développement sur plusieurs années. De plus, cela nécessite une importante chaîne de communication et d’appel aux dons ainsi qu’une activité « commerciale » intense.
En général cela se passe de la manière suivante : un don très important est octroyé à une structure pour une période déterminée (par exemple 1, 2 ou 5 ans) et quand les fonds sont épuisés, soit votre structure s’écroule soit vous avez trouvé un autre moyen de faire rentrer du cash et de pérenniser votre activité. Mais à long terme ce modèle de revenus n’est pas viable.
27 Modèle à l’utilisation
(payer à l’utilisation)
Photocopieuses, machines à cafés, laveries automatiques, certains sites pornographiques, etc. Vous payez un prix unique à chaque utilisation du service. Ce prix unique est souvent faible afin d’inciter la répétition.
28 Modèle au temps passé Cybercafés, location de vélos, cours particuliers, location de voitures, location de ski Il s’agit de proposer un tarif à la minute, à l’heure ou encore un forfait à la journée pour utiliser un produit.
29 Contracter des partenariats complémentaires SNCF (offre train + hôtel) ou Air France (offre avion + hôtel), offre salon de coiffure + salon de beauté Il s’agit de s’associer avec une entreprise non concurrente mais complémentaire à la votre au niveau de la chaîne de service (soit en amont ou soit en aval de votre offre). Ainsi vous et votre partenaire pourrez mutualiser vos actions de ventes et de communication auprès d’un public plus important avec un budget plus conséquent et donc des possibilités plus large.
30 La transaction achat/vente de type annonces Le bon coin, Se loger, PAP, Kijiji Votre revenu est généré en faisant payer l’annonceur pour que son annonce bénéficie d’une visibilité supplémentaire, en restant en tête de page de votre site web comme si elle était la plus récente.
Vous devez également proposer une offre tarifée pour par exemple un outil d’import automatique et de suivi statistique des annonces.
Enfin, vos autres sources de revenus seront la publicité.
31 Le tout gratuit financé par la pub 20 minutes, Direct Matin, Copy campus (photocopie gratuite pour étudiant) Les supports (magazines, journaux, feuilles blanches, carnets, etc.) sont financés par l’annonceur. A cela vous rajoutez vos frais de gestion et éventuellement une marge pour le développement de votre activité.
32 Les modèles « Buy one » Tom shoes, Warby Parker, Jimmy Fairly, Roma provisions, Happy blankie Il s’agit de techniques marketing permettant de vendre plus. Le registre adopté est celui des offres promotionnelles.
Plusieurs déclinaisons possibles :
– Buy one, get one free
– Buy one, get the 2nd one 50% off
– Buy one, give one
Quelques exemples de stratégies promotionnelles :
http://www.entreprise-sans-fautes.com/2012/01/les-differents-types-de-strategies.html
Le modèle buy one, give one :
http://www.entreprise-sans-fautes.com/2012/01/buy-one-give-one-comme-strategie-de.html
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s